Une nouvelle alliance s’attaque à la disparité entre les sexes aux conseils

nov. 07, 2017
 
Sept acteurs influents de la gouvernance de sociétés se sont unis pour faire avancer la cause de la diversité des genres, et l’Institut des administrateurs de sociétés (IAS) est fier de prendre part à cette alliance. La toute nouvelle Alliance canadienne pour la mixité et la bonne gouvernance (CGGGA), composée du Club 30% Canada, Women in Capital Markets, Catalyst Canada, le Conseil canadien des affaires, la Coalition canadienne pour la bonne gouvernance et le Clarkson Centre for Board Effectiveness, entend favoriser l’avancement des femmes au sein des conseils canadiens.
 
« Le nombre de femmes siégeant aux conseils connaît une hausse graduelle, mais il progresse trop lentement, » déclare Rahul Bhardwaj, président et chef de la direction de l’IAS. « Avec la création de cette nouvelle alliance, nous avons les bonnes personnes pour travailler à accélérer le mouvement. »
 
La première initiative de l’« Alliance », le Manuel de l’administrateur, complète les outils pour la diversité au conseil que l’IAS a lancé l’automne dernier. Ces outils comprennent le fameux modèle de politique en matière de diversité au conseil créé en collaboration avec Osler, Hoskin & Harcourt LLP. Le Manuel de l’administrateur comprend des outils concrets pour atteindre l’équilibre hommes-femmes, dont des orientations sur le processus d’évaluation du conseil et les stratégies de recrutement.
 
L’IAS est un ardent défenseur de la diversité des genres aux conseils et favorise son avancement par l’entremise de ses programmes de formation et ressources destinés aux membres. L’organisation considère la diversité comme un catalyseur d’innovation et fait valoir le fait que plus il y a de voix différentes autour de la table du conseil, plus nous sommes exposés à des points de vue différents et innovateurs au moment de débattre et de prendre des décisions.
 
« Ensemble, le Manuel de l’administrateur et nos outils pour la diversité au conseil fournissent aux entreprises les outils nécessaires pour atteindre une diversité des genres aux conseils plus équilibrée, » dit M. Bhardwaj. « En rendant ce type de ressources publiquement accessibles, nous aiderons les entreprises canadiennes à innover en proposant des mesures concrètes pour améliorer la diversité au sein des conseils. »

À propos de l’IAS :
L’Institut des administrateurs de sociétés (IAS) est une association professionnelle à but non lucratif représentant les administrateurs et les conseils canadiens dans les secteurs à but lucratif, à but non lucratif et des sociétés d’État. L’IAS compte plus de 12 000 membres et 11 sections régionales à travers le Canada. L’IAS encourage le partage des connaissances et de la sagesse au moyen de la formation, de programmes et services de développement professionnel ainsi que d’un leadership et d’une représentation éclairés afin d’atteindre les normes les plus élevées en matière de gouvernance. Les membres de l’IAS de tous les secteurs de l’économie surveillent au-delà d’un billion de dollars dans la capitalisation boursière et les institutions touchant la vie de pratiquement tous les Canadiens et Canadiennes.
Share