Articles récents (Réservé aux membres)
  • À quoi les conseils d’administration canadiens s’attarderont-ils au cours de la prochaine année?
    Pour les administrateurs de sociétés, la nouvelle année n’est jamais un cas de « on tire un trait sur le passé et on regarde vers l’avenir ». Les risques, les responsabilités et les obligations de l’année dernière ne tombent pas dans le néant. Au contraire, de nouvelles questions surgissent tandis que les anciennes se transforment en défis différents et parfois plus complexes encore.
  • 2018 revisitée par Sous la lentille
    L’année dernière, un certain nombre de questions très médiatisées ont eu un impact considérable sur les conseils d’administration ici au Canada et dans le monde entier, mettant ainsi encore plus le rôle du conseil et ses fonctions de surveillance sous les projecteurs.

    Des répercussions de #Moiaussi en passant par la cybersécurité et les questions liées aux priorités ESG, l’année 2018 a vu naître un large éventail de nouvelles menaces et de nouvelles possibilités qui ont modifié le paysage entrepreneurial et les priorités des conseils.  


     






  • Les membres de l’IAS se disent préoccupés par l’économie et la stabilité politique canadiennes
    Le 28 novembre dernier, l’IAS a publié son dernier sondage Sous la lentille, qui donne un aperçu de l’opinion de certains des plus importants administrateurs de sociétés canadiens au sujet de la stabilité économique et politique, de la surveillance de la technologie et du harcèlement au travail par les conseils ainsi que des questions de capital humain et de l’interaction avec les actionnaires.

    Les résultats montrent que les administrateurs sont préoccupés par l’économie canadienne, 28 pour cent d’entre eux seulement étant d’avis que l’économie s’améliorera au cours des prochains 2 à 5 ans, un contraste frappant par rapport aux 52 pour cent qui croyaient que la situation allait s’améliorer il y a un an. De plus, 45 pour cent ont exprimé leur inquiétude au sujet de la stabilité politique nationale du Canada au cours des prochains 2 à 5 ans. Ils croient que la situation va s’aggraver pendant cette période, comparativement à 25 pour cent un an auparavant. 


     






  • Pleins feux sur les conseillers en vote par procuration
    Principalement, les conseillers en vote par procuration donnent des conseils aux investisseurs sur la façon de voter pour les résolutions contenues dans les circulaires de procuration des sociétés ouvertes. Récemment, le Congrès américain a déposé un projet de loi qui a attiré davantage l’attention sur l’industrie et a relancé le débat sur le bien-fondé et l’influence des conseillers en vote par procuration.


     






  • L’impératif de diversification commerciale : un an après le début de l’AECG
    Essentiellement, l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne, qui est entré en vigueur il y a un peu plus d’un an, réduit les tarifs douaniers et donne aux entreprises canadiennes un accès au marché européen. Après les bouleversements et l’incertitude des dix-huit derniers mois causés par la renégociation de l’ALENA, la réduction des barrières commerciales avec notre deuxième plus important partenaire commercial — et le deuxième marché mondial — a constitué un développement crucial.

    Selon Jim Carr, ministre de la Diversification du commerce international du Canada, l’AECG permet aux consommateurs canadiens de bénéficier d’un plus grand choix de biens et de services et offre aux entreprises canadiennes un plus grand bassin d’acheteurs pour leurs produits. Il traite également de questions comme les normes du travail, l’élimination d’exigences réglementaires inutiles, l’automatisation des procédures frontalières et de nombreux autres facteurs qui façonnent les échanges commerciaux entre le Canada et l’UE.


     






Ressources (Réservé aux membres)
  • 2018 diversity disclosure practices
    Disponible en anglais seulement
    Women in leadership roles at TSX-listed companies
  • 2018 diversity disclosure practices
    Disponible en anglais seulement
    Women in leadership roles at TSX-listed companies
  • Déclaration de changement important
    Le 11 juillet 2018, un communiqué annonçant le changement important mentionné dans la présente déclaration a été publié par l’entremise de Cision Canada et déposé sur SEDAR sous le profil d’Hydro One à www.sedar.com. Un exemplaire du communiqué est joint à titre d’Annexe A.
  • Déclaration de changement important
    Le 11 juillet 2018, un communiqué annonçant le changement important mentionné dans la présente déclaration a été publié par l’entremise de Cision Canada et déposé sur SEDAR sous le profil d’Hydro One à www.sedar.com. Un exemplaire du communiqué est joint à titre d’Annexe A.