Gouverner l’avenir du travail — Dialogue mondial des administrateurs


En raison de la pandémie de COVID-19, plusieurs des activités fondamentales associées à l’avenir du travail dont ont discuté les administrateurs et administratrices et experts et expertes de l’avenir du travail dans le cadre du Dialogue mondial des administrteurs sont actuellement activement mises en œuvre. De la refonte organisationnelle à l’impact des technologies, en passant par le recyclage et le télétravail, tous ces changements s’opérant dans les milieux de travail sont introduits ou accélérés à cause de la crise du coronavirus. Il ne s’agit plus simplement de l’avenir du travail, mais bien de la nouvelle réalité du travail. Avec la reprise économique, plusieurs de ces changements au milieu de travail deviendront permanents et les administrateurs et administratrices devront réfléchir encore plus attentivement à la manière dont ils surveillent les éléments liés au travail qui sont discutés dans ce rapport intitulé, Gouverner l’avenir du travail.

À propos du Dialogue mondial des administrateurs

Ce rapport présente les résultats d’une séance de deux jours qui s’est tenue à Toronto les 5 et 6 décembre 2019 portant sur comment les administrateurs et administratrices peuvent gouverner l’avenir du travail. L’Institut des administrateurs de sociétés et ses partenaires, soit le gouvernement du Canada, le Pacte mondial des Nations Unies, Deloitte, Baker McKenzie, Odgers Berndtson et Longview Communications and Public Affairs, ont animé la rencontre qui a réuni des administrateurs et administratrices d’importantes sociétés internationales. Les administrateurs et administratrices ont discuté de la manière dont les conseils peuvent établir un cadre les guidant dans leur réflexion sur l’avenir du travail et intégrer des questions relatives à l’avenir du travail dans leurs discussions stratégiques. Cinquante administrateurs et administratrices chevronnés de divers pays et issus d’une grande variété d’industries ont rencontré des leaders éclairés internationaux de premier plan dans le cadre d’une journée d’apprentissage et d’échange d’idées ayant comme objectif l’établissement de priorités pour les conseils d’administration en ce qui a trait à la manière de gouverner l’avenir du travail. En séance plénière et en comités, les participants et participantes se sont concentrés sur cinq aspects : le recyclage et la réorientation, l’aspect humain du travail, la main-d’œuvre atypique, la refonte organisationnelle et gouverner avec intention.